REMIRE-MONTJOLY

Photo : www.stephaneblanco.com

 

QUELQUES MODIFICATIONS À SIGNALER
DEPUIS L'EDITION DU GUIDE GUYANE "2016-2017"

 
Les Bonnes adresses à supprimer !

 

Mécontent RESTAURANT DE REMIRE :

- LE TI' BAHIA : fermé

- LE  BAOBAB : fermé

 

Mécontent COINS DETENTE :

 


 

Les Bonnes adresses à rajouter !

 

 

Sourire NOUVEAUX RESTAURANTS DE REMIRE :

 

Sourire NOUVELLES BALADES À REMIRE :

 

- Le Jardin des Lauracées : Ce jardin est implanté sur le parcours du sentier de l’habitation Le Diamant (face au fort Diamant). Il a été créé en 2015 par le CIRAD et présente des lauracées mais aussi des collections de caféiers, cacaoyers ainsi que des plantes patrimoniales de Guyane.

La famille aromatique des Lauracées représente près de 10% des espèces ligneuses répertoriées en Guyane, soit 116 espèces sur les 1663 espèces d’arbres connus. Quelques exemples : l’avocatier, la cannelle, le bois de rose, le camphrier, le cèdre d’argent, le grignon, l’itauba…

Le Bois de rose (Aniba rosaeodora Ducke) est une espèce protégée depuis 2001.
Sur le sentier, sont implantés quelques panneaux concis et précis.


 

 

 

- Le sentier Mondelice (Vidal) : a fait l'objet d'un article dans le magazine de la compagnie aérienne Air Guyane, rédigé en collaboration avec le Guide Guyane. Pour en savoir plus sur ce sentier découverte, chargé d'histoire, cliquez ici pour le télécharger.

 


 

 

 - A l'entrée du sentier Mondelice (Vidal) : on y découvre 15 nouveaux panonceaux qui rendent hommage aux plus valeureux résistants qui ont lutté pour se libérer de leur conditions d'esclaves. Dès 1696, les fréquents départs en marronnage dans la colonie parviennent à inquiéter le système esclavagiste. De véritables chasses à l'homme sont organisés pour capturer ou abattre les leaders charismatiques de cette résistance. Des villages clandestins très organisés trouvent refuge en amont des rivières de la Comté, Tonnegrande, Macouria.

Chaque pancarte décrit les actes héroïques de personnages souvent peu connus tels que :

- Le grand chef Simon, 50 ans de luttes héroïques, il maîtrise la forêt et les techniques de guerre. Tel un véritable Granman, Simon commande un groupe de 1200 hommes et créé le village Jolité, capitale de la Résistance et le village Chanjman... Il organise des razzias sur les plantations, libère ses camarades et les enrôle dans la guérilla.

- Gabriel qui avait réuni une petite armée de fidèles, en amont de la rivière Oyak.

- Cupidon, vers Montsinéry, dont l'adresse avec laquelle il échappait à ses assaillants ont faire croire qu'il était doté de pouvoirs surnaturels.

- Bill, marin audacieux et courageux, qui décida de rejoindre avec 14 esclaves les noirs libres du Suriname, en fuyant de la crique Macouria, avec une goélette nommée la Cayennaise.

- Le grand chef Pagaret qui a combattu et fléché mortellement le colon et tyran Poncet de Brétigny.

- et aussi Kler, Langaman, Copéna, André, Couachy, Augustin, Pompé, Bimon, Linval.

 

UN CIRCUIT A DÉCOUVRIR JUSQU'A 20 H CAR LES ÉCLAIRAGES DU STADE MUNICIPAL EDMARD LAMA PERMETTENT LA LECTURE DES PANNEAUX.


 

 

FERMETURE DU SENTIER DU ROROTA

Comme cela se produit régulièrement, le maire de la commune de Rémire-Montjoly nous informe que par un arrêté municipal du 7 novembre 2016, l’accès et l’utilisation du sentier pédestre du Rorota sont strictement interdits au public. À compter du 7 novembre 2016et ce jusqu’à nouvel ordre.

Le Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM) a évalué un risque d’éboulement concernant une partie du sentier localisée aux coordonnées suivantes : N 4°53,360′ / W 52°15,401′.

L’accès au sentier n’est autorisé que pour les besoins de l’expertise, des services liés aux secours, à l’entretien, à la gestion de la réserve en eau potable et au traitement des désordres éventuels pour la gestion des risques évoqués.

Pour plus d’infos : http://remire-montjoly.mairies-guyane.org/?chap=152&acca%88s-au-sentier-rorota-interdit


 

 

 

 

Monday the 26th.
Copyright

©

Template © Joomla Template